Kekli - Street Artiste - Gribouilleur - Designer
Kekli – Street Artiste – Gribouilleur
27 juillet 2017
Historique Les Marches de l'Oise

Historique Les Marches de l’Oise

C’est en 1920 que la Société CHAUSSON, constructeur d’automobiles et, par la suite, d’autocars, installe ses usines sur un terrain du département de l’Oise. L’agglomération Creilloise disposait, en effet, d’atouts indéniables pour les activités industrielles : proximité du Bassin parisien, moyens de desserte multiples (voies ferrées, routières et, enfin, fluviale par l’Oise) et main d’oeuvre importante.

Chausson Carrosserie CHS 1942 - Les Marches de l'Oise

Dans les années 70, le site CHAUSSON atteint sa dimension maximale, avec 40 hectares de terrain situés sur les communes de CREIL et MONTATAIRE et 5.000 emplois. Son impact sur l’activité économique de l’agglomération est de taille, celle-ci comprenant moins de 70.000 habitants. Mais, en 1995, CHAUSSON, en difficulté, est racheté par RENAULT et PEUGEOT. Les deux grands concurrents de l’Industrie automobile française ne parviennent pas à s’entendre sur la gestion de l’entreprise. Très vite, l’activité du site décline et les usines ferment progressivement leurs portes. Début 1996, la décision de fermeture définitive est prise, entraînant ainsi la perte des 1.000 derniers emplois.

En réalité, la fermeture du site est plus lourde de conséquences : c’est une bonne partie de l’économie de CREIL qui est en difficulté. Différentes promesses de subventions sont attribuées au District Urbain de l’Agglomération Creilloise (CREIL, MONTATAIRE, NOGENT sur OISE et VILLERS SAINT PAUL) dans une perspective de reconversion industrielle. Un Chargé de mission du Ministère de l’Industrie assiste, dans ce domaine, les autorités locales.

En juin 1997, les principaux représentants des collectivités locales et des autorités publiques signent, avec une société privée, un protocole d’accord pour la redynamisation du site. L’objectif commun est « d’assurer la reconversion du site des anciennes usines CHAUSSON de CREIL-MONTATAIRE … notamment en y créant 500 emplois, au moins, d’ici le 30 juin 2001 ». Le site, objet du protocole, est limité à 30 hectares, la commune de MONTATAIRE ayant obtenu de disposer, pour ses propres projets, de la partie nord-ouest du terrain (10 hectares).

Les principaux intervenants sont le District Urbain de l’Agglomération Creilloise – D.U.A.C (devenue la CAC puis ACSO) et la SODIE.

En septembre 1998, grâce aux interventions conjointes des différents partenaires, les statuts de la Société anonyme C.M.D – CREIL-MONTATAIRE-DEVELOPPEMENT – sont signés par différents actionnaires dont la Caisse des dépôts et consignations.

La société à pour objectif de transformer le site industriel historique en espace de développement économique pour les entreprises de demain, adapter l’ensemble des bâtiments à leurs besoins, louer à des entreprises de différents secteurs professionnels et aussi la réhabilitation de la moitié des bâtiments existants et l’édification de nouvelles constructions

C.M.D, aidé du D.U.A.C, œuvre pour rendre le site plus attractif et lui donner une image nouvelle. Il est rebaptisé « Les Marches de l’Oise », parc industriel européen. Les différents bâtiments ont été désignés par le nom de capitales européennes ; les rues ont reçu le nom d’inventeurs industriels célèbres.

Les Cars Chausson - Usine Chausson Creil Montataire
Pivoine
Pivoine
Assistante de Direction CMD Me contacter par mail